respiration pleine conscience

« Qu’est-ce que je fais?  Je m’arrête ou je continue? »  « Je n’ai pas le temps » …  Une phrase que l’on entend souvent.  Et pourtant … Tous les jours, nous devons nous adapter à différentes situations de stress.  Et même si nous faisons des efforts pour nous y adapter, notre corps, lui, avec ses mécanismes de protection, réagit de façon instinctive.  Et les tensions s’accumulent tout au cours de la journée.  Plus nous devenons tendus, plus nous perdons nos moyens pour nous détendre: cela devient un véritable cercle vicieux.  Il nous faut donc trouver des solutions afin d’arrêter cette accumulation de tension.  Ceci permet d’installer une plus grande efficacité dans la vie et facilite une meilleure utilisation de ses énergies. Nous pouvons améliorer l’état de notre organisme simplement en modifiant notre façon de respirer.  Souvent dans notre vie quotidienne, nous respirons mal.  Or, nous savons actuellement qu’il existe une relation entre la façon de respirer et les états intérieurs.  Les théories psychologiques  courantes établissent un lien direct entre la qualité de la respiration et la vitalité de l’organisme.  Quand nous avons peur, par exemple, la respiration est plus superficielle.  Dans des moments plus agréables, la respiration devient plus aisée, plus ample.  Une respiration mauvaise engendre à court ou moyen terme une augmentation de la tension, une difficulté de concentration, plus d’anxiété, plus de fatigue. En apprenant à respirer profondément, nous amenons une plus grande quantité d’oxygène à nos cellules.  On peut se passer de nourriture pendant plusieurs semaines, on peut passer quelques jours sans boire, mais on ne peut passer que quelques minutes sans respirer.  Respiration est synonyme de VIE.  Et une meilleure façon de respirer améliore la QUALITÉ de notre vie. Alors, prenez donc le temps de respirer calmement, lentement et profondément.  Prenez le temps de vous arrêter quelques minutes plusieurs fois par jour pour bien respirer.  Au début, il est préférable d’associer ces temps d’arrêt à des périodes particulières de la journée (avant, pendant ou après une activité choisie à l’avance.  Ceci évite d’oublier).

Comment faire?

Trouvez-vous une position confortable (assise si vous êtes au travail, allongée si cela vous est possible à la maison ou encore debout).  Dans une première étape, observez votre respiration sans la modifier.  Prenez conscience de l’air qui pénètre à l’inspiration et de l’air qui ressort à l’expiration.  Puis après quelques instants, augmentez progressivement la profondeur de la respiration.  Sans forcer le mouvement respiratoire, prenez des respirations lentes, profondes et assez silencieuses tout en restant présent à votre souffle.  Cela ne prend que quelques minutes.  L’important est de trouver un rythme respiratoire lent et dans lequel vous vous sentez parfaitement à l’aise.  Et constatez les effets qui deviendront de plus en plus évidents avec une pratique régulière. Le programme de méditation de 28 jours que je propose  vous aidera à prendre rendez-vous avec vous-mêmes : un moment privilégié pour entrer en amitié avec vous-mêmes en particulier grâce à la respiration. La respiration consciente aide à libérer et chasser craintes, tensions et stress. Profitez d’un programme accessible à tous et efficace puisque reposant sur la tradition millénaire de la méditation. Visitez le lien….. et  découvrez maintenant gratuitement la méditation en 6 jours.   Bonne respiration.